Menu Button

Lufthansa Group poursuit l’optimisation de ses 4 hubs

Lufthansa Group affine le modèle de gestion de son réseau de compagnies aériennes, au sein de ses hubs, en misant sur une approche centralisée et flexible. La mise en place d’un nouveau système permet au groupe de déplacer sa flotte d’un hub à l’autre, en vue d’une amélioration continue de la gestion du trafic et dans un objectif de qualité, d’efficacité et de croissance. Aujourd’hui, chacun des quatre hubs du groupe se spécialise, tout en restant agile.

Munich, une plaque tournante vers l’Asie
Le groupe a décidé d’accélérer le développement de son hub de Munich et de faire de la capitale bavaroise une plaque tournante vers l’Asie. Selon les prévisions de Lufthansa Group, les compagnies aériennes du réseau devraient, avec la hausse des fréquences à Munich, afficher une croissance importante. En plus de l’augmentation des fréquences vers Singapour et Séoul, la toute première liaison quotidienne depuis Munich vers Bangkok verra le jour à l’été 2019. Ces vols peuvent être réservés dès aujourd’hui. Dans la lignée du renforcement de son offre vers l’Asie, Lufthansa Group prévoit de transférer les vols à destination d’Osaka (Japon) de Francfort vers Munich.

Le transfert de cinq Airbus A380 de Francfort à Munich en 2018 a été bien accueilli par le marché et remporte depuis un franc succès. Compte tenu de ces résultats et afin de soutenir la croissance du trafic, Lufthansa prévoit de déplacer des appareils A380 supplémentaires depuis Francfort vers Munich, en 2020. Par ailleurs, trois Airbus 320 vont être transférés du hub de Francfort vers celui de Munich dans le cadre du développement du trafic de correspondance. En contrepartie trois appareils plus petits, des Bombardier CRJ900, initialement stationnés à Munich, partiront vers Francfort.

Lufthansa Group renforcera également son offre First Class inhérente à l’aéroport « 5 étoiles » de Munich, en transférant la majorité de sa flotte d’Airbus A340-600, aujourd’hui basée à Francfort.

Lufthansa Group renforce son offre au départ de Francfort
Pour son hub de Francfort, Lufthansa Group mettra l’accent sur la diversité des destinations proposées, avec pour objectif d’améliorer la ponctualité et la stabilité opérationnelle.

Lufthansa démarre la saison d’hiver 2018-2019 avec quatre nouvelles destinations au départ de Francfort dont Eilat (Israël), Agadir (Maroc), Trieste (Italie) et Thessalonique (Grèce). La compagnie entend également poursuivre le développement de son réseau vers les États-Unis. A partir du 3 mai 2019, Lufthansa reliera pour la première fois Francfort à Austin (USA).

Zurich et Vienne misent sur l’Europe
Lufthansa Group prévoit une activité stable pour son hub de Zurich, berceau de Swiss International Air Lines, en raison du fort développement enregistré au cours des dernières années. L’accent sera mis sur les destinations européennes, avec une toute nouvelle destination inscrite dans le calendrier de vols de l’hiver 2018-2019 : Brême (Allemagne). SWISS dessert également toute l’année, des destinations attrayantes comme Bordeaux, Kiev (Ukraine), Brindisi (Italie) et l’île de Sylt (Allemagne).

De son côté, Austrian Airlines, depuis Vienne, renforcera considérablement son offre à destination de l’Europe dans son programme de vols de l’hiver 2018-2019. Dès fin octobre 2018, plus de 40 vols supplémentaires desserviront chaque semaine 14 destinations européennes, parmi lesquelles Berlin, Düsseldorf et Hambourg en Allemagne, mais aussi Copenhague (Danemark), Kiev (Ukraine), Athènes (Grèce) et Cracovie (Pologne). Un développement rendu possible grâce à l’amélioration du réseau. En parallèle, Austrian Airlines augmentera certaines de ses fréquences vers l ’Amérique du Nord, renforçant ainsi la position de Vienne, parmi les hubs de Lufthansa Group.

Une stratégie « multi-hub » pour plus d’agilité
« Nous avons fait le choix d’une gestion commerciale centralisée et unique de nos quatre hubs, et c’est un succès. Notre stratégie multi-hub nous permet de réagir aux évolutions du marché avec rapidité et une très grande flexibilité, avec pour objectif la qualité, l’efficacité et le meilleur rapport coût/efficacité. » déclare Harry Hohmeister, Membre du conseil d'administration de Deutsche Lufthansa AG et Responsable de la gestion des hubs de Lufthansa Group.
« L’objectif de notre industrie devrait être l’amélioration de la qualité de nos services. Il est donc essentiel que les infrastructures, tant au sol que dans les airs, suivent le même rythme et la même croissance. Les déficits doivent être éliminés, et c’est pour cela que nous cherchons à nous développer là où les coûts et la qualité de nos services sont bons. C’est également pour cette raison que nous attendons l’été prochain pour décider, en fonction des résultats des hubs, de l’endroit d’où décollera le nouveau Boeing 777-9, à partir de 2020. Cet appareil, qui décollera pour la première fois avec de nouveaux produits en Business Class et en Premium Economy, établira de nouveaux standards pour notre industrie » a ajouté Harry Hohmeister.

 

 

Publié:

Retour